Evolution de la relation Homme-Animal :

Depuis des millénaires, l’Homme côtoie l’Animal, voyant leur relation évoluer selon les époques : chasseurs/proie, du temps du paléolithique où l’on retrouve alors de nombreuses peintures représentant ces différents animaux, au sein des grottes.

origine01

Puis arrive la domestication, au néolithique : l’Homme adapte alors son mode de vie et celui de l’Animal. Le besoin de se nourrir prime alors toujours dans la relation.

origine02

Peu à peu, la relation entre l’Homme et l’Animal va évoluer, se développer dans les courants de pensées philosophiques, d’abord chez les Romains, et les Grecs.
Dans l’Ancienne Egypte, l’Animal en vient à être adoré, divinisé, l’Homme croit alors en la réincarnation animale.

origine03

On s’aperçoit alors qu’un autre lien relie l’Homme à l’Animal, non plus simplement basé sur un besoin vital de nourriture, mais sur une approche plus littéraire, philosophique, voire religieuse.
La pensée chrétienne, notamment au Moyen-âge, va réduire l’animal à quelque chose de maléfique, avec de nombreuses superstitions et croyances liées à la sorcellerie qui vont se répandre très vite (chat noir, serpent etc.). Toutes les thèses favorables à l’Animal sont alors vues comme de l’hérésie pure.

Ce n’est qu’au courant des XVII, XVIII, et XIXe siècles que la présence de l’animal va se développer de plus en plus. Les progrès de la science, et les nombreuses découvertes faites au siècle précédent sont tels que l’Homme s’interroge à présent sur l’Animal. De nombreuses polémiques naissent, quant à la capacité de l’Animal à ressentir, à souffrir. A partir de là, beaucoup de choses vont évoluer, et peu à peu, l’Animal va se faire une place dans notre société, jusqu’à être reconnu dans les textes légaux, afin d’être mieux protégé.
L’animal a désormais une place dans la société, les animaux de compagnie, principalement chiens, et chats, prennent place dans nos foyers, tandis que les chevaux servent de moyens de transport. La traction animale est également très utilisée dans les milieux agricoles (chevaux de traits, ânes, bœufs). L’animal est partout autour de nous, et dans tous les débats philosophiques de cette époque (siècle des Lumières)

origine4

origine05

Inscrivez-vous à la Newsletter de l'AFTAA

Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 1 158 autres abonné·es.