Psychomotricité et Thérapie Assistée par l’Animal

Psychomotricité et Thérapie Assistée par l’Animal

Suite à la journée européenne de la psychomotricité, le 19 septembre. Nous souhaitons faire un point sur l’utilisation de la Thérapie Assistée par l’Animal (TAA) en psychomotricité.

Parce que oui ! Parmi les formations de base nécessaire à l’exercice de la TAA, plusieurs de nos intervenants sont Psychomotricien(ne).

Quels sont les rôles principaux d’un Psychomotricien ?

  • Accompagner le patient/résident à prendre conscience de son organisation psychomotrice.
  • L’aider à réduire les dysfonctionnements. Qu’ils soient d’origine psychique ou physique.
  • Lui permettre de restaurer l’action commune des fonctions motrices, psycho-affectives et cognitives. Ces fonctions permettant ainsi de s’engager dans l’action. Mai aussi dans la relation.

Pour simplifier, ils évaluent, stimulent et aident à entretenir les fonctions psychomotrices. Ces fonctions peuvent être le tonus, la motricité globale, la motricité fine, les repères temporaux et spatiaux. Mais aussi la mémoire, la proprioception, le schéma corporel etc.

Et la Thérapie Assistée par l’Animal en psychomotricité là dedans ?

En psychomotricité, et bien c’est le support, l’outil de motivation, le lien avec le patient. La présence de l’animal est notre outil/support pour stimuler ou entretenir les fonctions psychomotrices.

psychomotricité médiation animale

Définition du psychomotricien d’après la Fédération Française des Psychomotriciens :

La psychomotricité est un domaine des sciences humaines. elle s’intéresse aux interactions entre motricité, sensorialité, cognition et psychisme dans leur contexte émotionnel et relationnel tout au long de la vie. Elle se définit donc comme l’ensemble des phénomènes relatif à l’expression et à la régulation des événements à la fois moteurs et psychologique au niveau du corps.

Le psychomotricien est le spécialiste de la psychomotricité.

 Son exercice professionnel est basée sur :

  • la pratique du bilan psychomoteur ;
  • l’étude des fonctions psychomotrices (fonctions mentales spécifiques du contrôle sur les événements à la fois moteurs et psychologiques au niveau du corps. Classification Internationale Du Fonctionnement, OMS 2001), des autres fonctions humaines qui leur sont liées, et des synergies qui les relient ;
  • la réalisation d’interventions dans les champs de l’éducation, de la prévention et de la thérapeutique.

Le psychomotricien est donc un professionnel de santé. Il élabore un diagnostic psychomoteur à partir du bilan psychomoteur.

Laisser une réponse

Commentaire d'article