Stratégie et Coopération en Extérieur en TAA

Stratégie et Coopération en Extérieur en TAA

Exercice de coopération en TAA : faire un binôme avec le chien pour couvrir au mieux l’espace et récupérer la balle !

Ce n’est pas simple pour les jeunes de cet IME de collaborer avec un animal pour récupérer une balle

Cela demande de se mettre à la place de l’animal pour comprendre son comportement. Communiquer pour le guider et remettre en question ses propres stratégies

Favoriser la communication et la coopération en TAA

Les ateliers réalisés avec le chien permettent de stimuler la communication qu’elle soit verbale ou non verbale. Aussi, le chien est également un support d’échanges avec les professionnels et les familles.

Appréhender l’autre, la relation à l’autre

Les séances de TAA réalisées en petit groupe favorisent les interactions, la coopération. Qu’elles soient avec l’animal, entre les enfants, avec les professionnels ou les familles.

Les objectifs comme la coopération en TAA

Tout d’abord, la mise en place de séances de thérapie assistée par l’animal au sein d’un établissement nécessite de définir des objectifs et de monter un projet cohérent :

plusieurs réunions préparatoires sont nécessaires avec l’équipe soignante et éducative encadrant l’enfant. Cela afin de mettre en place un protocole, des axes de travail et enfin monter un groupe de travail qui aura pour but de suivre le projet sur toute sa durée.

Les activités en TAA

Différentes activités, sous formes d’ateliers, se complètent pour atteindre les objectifs prédéfinis avec l’équipe encadrante.

Préparées en coopération avec l’équipe médicale et éducative, les séances de thérapie assistée (TAA) par l’animal apportent à la fois un complément et une aide, aux soins et aux apprentissages.

Enfin le chien peut également intervenir ponctuellement avec l’ergothérapeute, le kinésithérapeute, l’orthophoniste, le psychomotricien, le psychiatre, le psychologue ou l’enseignant de votre établissement.